Interreg

Euregio Maas-Rhein

Nouvelle réglementation subsides pour innovations transfrontalières

Au sein de l’Euregio Meuse-Rhin, une plus grande collaboration transfrontalière en matière d’innovation est nécessaire. Cela permettra à la région d’être une des premières dans le domaine des technologies. Le tout nouveau projet visant à encourager les clusters transfrontaliers (GCS) a trait à une nouvelle réglementation en matière de subsides facilitant le lancement et la réalisation de projets d’innovation transfrontaliers pour les entreprises et les centres de compétence.

« Etant donné les différences entre les réglementations nationales en matière de subsides, il était, jusqu’il y a peu, difficile de mettre en œuvre des projets d’innovation transfrontaliers, » explique Theo Hommels de NV Industriebank LIOF. « Aux Pays-Bas, par exemple, certains subsides sont réglés par le fisc, alors qu’en Belgique et en Allemagne, ils sont habituellement alloués directement sous la forme d’une somme d’argent. » Etant donné ces différences entre les pays, il n’y avait généralement pas de collaboration transfrontalière. La nouvelle réglementation en matière de subsides doit faire changer les choses. Dans le règlement sur les subsides, la GCS indique clairement ce à quoi les entreprises doivent répondre pour obtenir des subsides en vue d’un projet d’innovation transfrontalier. Les conditions sont, par exemple, qu’au minimum deux PME doivent être impliquées de part et d’autre de la frontière et qu’il doit s’agir d’un projet d’innovation commun.


Région de pointe dans le domaine des technologies

En coulisses, il y a déjà beaucoup de travail de fait pour dénicher les idées de projet de collaboration transfrontalière. « Quatre secteurs en particulier ont été encouragés, » poursuit Theo, « notamment, les sciences du vivant (Life Sciences), les TIC, les énergies et les nouveaux matériaux. Ces secteurs présentant un fort potentiel contribuent à la formation des régions de pointe dans le domaine des technologies de l’Euregio Meuse-Rhin. La GCS n’aide pas seulement les entreprises à boucler leur demande de subsides, mais également à trouver les partenaires qui conviennent. Jusqu’au 15 septembre 2012, les entreprises et institutions à orientation technologique peuvent nous faire part de leurs compétences et de leurs idées. Sur le site du projet, les entreprises peuvent, par un quick scan, tester facilement si leur idée de projet répond aux conditions de la GCS. Grâce à une procédure accélérée au sein d’Interreg, les entreprises seront avisées de l’octroi ou non du subside dans les trois mois suivant la clôture de la période d’adjudication. Plus rien n’empêche donc les entreprises de développer leurs idées. Nous invitons les entreprises et les centres de compétence à nous faire connaître dès maintenant leurs idées de projets sur www.gcs-innovation.eu. »

 

Lettres d'information Interreg Euregio Meuse-Rhin 9 | Été 2012

Back
RSS
Share/Bookmark

Sélectionnez votre langue

Interreg

Une subvention européenne pour donner d’avantage de puissance à l’Euregio. C’est ce qui résume le programme Interreg. Interreg IV-A est la quatrième génération de cette subvention accordée aux projets situés dans l’Euregio. Interreg IV-A offre aux organisations, entreprises, institutions et autres initiateurs situés dans l’Euregio Meuse-Rhin, une opportunité de coopération transfrontalière à travers des projets traitant d’une problématique commune sur le plan économique, social et dans le domaine de la durabilité.
Official website of the EU

Met de steun van het Europees Fonds voor Regionale Ontwikkeling.

De Europese Commissie investeert in uw toekomst.