Interreg

Euregio Maas-Rhein

Laisser la nature faire son oeuvre dans le monde médical

Des pansements de gaze en lin trempés dans du miel. Voici un exemple d’innovation durable dans le secteur médical. Dans ce domaine, beaucoup de choses restent à réaliser. Quatre centres académiques de réputation mondiale dans le domaine des sciences biomédicales, en l’occurrence, les universités de Liège, Hasselt, Aix-la-Chapelle et la Fachhochschule Juelich, unissent ainsi leurs efforts. Grâce aux subsides Interreg de sept millions d’euros, les centres de compétence ont démarré la conception de nouveaux biomatériaux dans le cadre du projet BioMiMedics. Cette collaboration permet à l’Euregio Meuse-Rhin de se faire un nom en Europe dans le domaine de l’innovation biomédicale.

Leo Koole, professeur en biomatériaux à l’Université de Maastricht et qui participe à BioMiMedics, fait remarquer que des applications biologiques innovantes ne sont pas utilisées cliniquement : « Un certain nombre de produits sont employés depuis des années alors qu’il y a des preuves que des produits meilleurs existent. Prenez par exemple le filet de renfort abdominal qui maintient les organes en place après une opération à l’abdomen. Il reste à vie dans le ventre. Cela se passe souvent bien mais il y a aussi des cas où le filet adhère, s’enroule et s’infecte. BioMiMedics veut développer un tissu soluble en biomatériau imprégné d’antibiotiques. Dans le cas présent, nous sommes les seuls au monde à travailler avec des matériaux d’origine végétale. »

A chacun sa propre expertise

L’Euregio Meuse-Rhin concentre beaucoup de connaissances et d’activités en matière de biosciences. Chacun des centres de compétence apporte ses connaissances spécifiques au projet. « L’institut de recherche DWI d’Aix-la-Chapelle connaît parfaitement le tissage et le filage. Ils font des tests avec différentes épaisseurs de fils, divers modèles de tissage et sur l’introduction d’antibiotiques. A côté de cela, à Liège, les importantes connaissances en matière de dégradation permettent de rechercher la présence de déchets. Notre université intervient quand l’expertise au niveau des tissus en 3D, comme les prothèses de vaisseaux sanguins, est nécessaire. » D’ici environ 2 ans et demi, les premiers résultats d’innovations utilisables devraient être présentés.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Prof. dr. ir. Leo H. Koole
Université de Maastricht, Pays-Bas
Groupe Technologie biomédicale/Biomaterials Science l.koole@maastrichtuniversity.nl
 

Lettres d'information Interreg Euregio Meuse-Rhin 5 | Été 2011

Back
RSS
Share/Bookmark

Sélectionnez votre langue

Interreg

Une subvention européenne pour donner d’avantage de puissance à l’Euregio. C’est ce qui résume le programme Interreg. Interreg IV-A est la quatrième génération de cette subvention accordée aux projets situés dans l’Euregio. Interreg IV-A offre aux organisations, entreprises, institutions et autres initiateurs situés dans l’Euregio Meuse-Rhin, une opportunité de coopération transfrontalière à travers des projets traitant d’une problématique commune sur le plan économique, social et dans le domaine de la durabilité.
Official website of the EU

Met de steun van het Europees Fonds voor Regionale Ontwikkeling.

De Europese Commissie investeert in uw toekomst.